Syndicat

La CFE-CGC, née en 1944, est le premier syndicat français des cadres et de l’encadrement dont elle défend les intérêts tant dans l’entreprise que dans la société. Elle compte entre 160 000 (2013) adhérents, hommes et femmes, professionnels de l’entreprise.

Un partage équitable des acquis des 35 heures, un droit à la formation tout au long de la vie professionnelle, une gestion assouplie et des conditions garanties de retraite, telles sont, parmi d’autres, les exigences qu’elle promeut dans un monde du travail en pleine mutation.

Au sein de Covéa, nous sommes une équipe indépendante et regroupant toutes les sensibilités démocratiques pour mieux défendre vos intérêts.

Face à la DRH, la CFE-CGC est une force opiniâtre et combative.

En ces temps de changement, il est nécessaire d’être présent et de faire entendre plus que jamais la voix des salariés.

La CFE-CGC reste vigilante face aux situations suivantes:
– Mise en place du statut commun
– Stress au travail (objectifs rendus difficiles à atteindre)
– Gestion des carrières (évolution professionnelle, gestion des seniors.. )
– Salaires (la CFE-CGC est hostile à la politique des seuils d’individualisation)
– Détérioration du pouvoir d’achat
– Egalité Hommes – Femmes

Ces thèmes sont nos priorités et la CFE-CGC se mobilise pour la prise en compte de ces revendications.

Pour que votre voix soit plus écoutée et mieux entendue, Prenez contact avec votre correspondant CFE CGC et rejoignez-nous

Instances Représentatives

Le Comité d’Etablissement (ou CE) :

Le CE a pour objet d’assurer une expression collective des salariés permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l’évolution économique et financière de l’entreprise, à l’organisation du travail et aux techniques de production.

Les membres du CE ont un rôle consultatif sur l’organisation et la gestion de l’entreprise.

Ils gèrent les activités sociales ou culturelles et participent aux différentes commissions , notamment :

– Economique et financière
– Emploi et formation
– Egalité professionnelle
– Loisirs etc…

Les Délégués du Personnel (ou DP) :

Les délégués du personnel ont pour mission de présenter, lors des réunions mensuelles, au chef d’entreprise ou à ses représentants, toutes les réclamations individuelles ou collectives de leur entité, relatives :

– aux salaires, dans le cadre des accords en vigueur
– à l’application du Code du travail
– aux autres lois et règlements concernant la protection sociale, l’hygiène et la sécurité
– aux accords collectifs de travail applicables dans l’entreprise

Le Comité d’Hygiène Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) :

Les Membres du Comité d’Hygiène Sécurité et Conditions de Travail (ou Membres du CHSCT) veillent à la protection de la santé et la sécurité, et à l’amélioration des conditions de travail du salarié. Ils effectuent des visites sur sites.

Ils sont désignés par un collège composé des délégués du personnel titulaires (DP) et des membres titulaires du CE.

Les Délégués Syndicaux (ou DS) :

Les délégués syndicaux ont un rôle particulier dans les différents établissements de l’UES.

Ils conservent une mission traditionnelle de revendication qui distingue leur action de celle des délégués du personnel.

Ils sont chargés de la négociation et de la conclusion des accords collectifs d’entreprise et des négociations annuelles obligatoires (salaires, emploi, temps de travail, égalité professionnelle hommes/femmes, …)